Ces livres à ne pas lire en train.

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui, article un peu spécial, je vais vous parler de ces livres qu’il vaut mieux éviter de lire dans le train (ou l’avion, ou le bus, ou tout lieu public). Pourquoi ? Eh bien, tout simplement parce qu’ils sont BEAUCOUP trop drôles. J’ai eu la brillante idée de les lire pendant mes longs trajets Bordeaux-Strasbourg (et inversement), mes compagnons de voyage n’ont pas été déçus : je ne pouvais pas me retenir de rire, ni d’avoir de vrais fous-rire. Et à 7 heures du matin, je comprends que ce n’est pas forcément très agréable ^^’…. Mais je n’y peux rien, je suis incapable de dormir en train.

Quels sont ces livres beaucoup trop drôles pour leur propre bien ? Vous vous le demandez n’est-ce pas ? Eh bien, trêve de suspens ! Il s’agit de Demain j’arrête, écrit par Gilles Legardinier, et du Journal intime de Georgia Nicolson, de Louise Rennison. J’ai également en tête un manga, Host club, qui, encore aujourd’hui, me fait rire aux éclats, à la fois grâce à ses dessins et à la qualité d’écriture.

J’avais entendu parler de Demain j’arrête lors de sa sortie en librairie, mais j’ai eu du mal à me décider à le lire, ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre. Et aussi parce que j’ai ce petit côté snob qui fait je ne n’aime pas lire les livres que tout le monde lit ^^’… J’ai finalement décidé de l’emprunter à une amie (prise de risque minimum !), et je n’ai pas été déçue !

Julie est célibataire et vit à Paris. Un jour, un nouveau voisin arrive dans son immeuble et il a un drôle de nom, Ricardo Patatras. Ils font vite connaissance et elle tombe sous son charme, mais Monsieur a des secrets, etc etc etc.

Demain, j'arrête !
Demain, j’arrête !

Pour être franche, l’histoire est assez classique, rien de bien révolutionnaire dans ce roman. Mais l’écriture est parfaite quand on veut lire un livre juste pour passer un bon moment : énergique, efficace, très directe. C’est Julie qui s’exprime et qui s’adresse directement à nous, lecteurs. Et franchement, cette fille est une grande tarée, dans laquelle je me suis malgré moi parfois reconnue. Ce genre de personnage change agréablement de ces Parisiens de romans toujours déprimés et tellement blasés de leur vie, j’avais plus l’impression d’être face à un roman anglais que français. L’humour n’est pas toujours très fin, mais plutôt bien dosé, et, franchement, j’ai rarement autant ri au cours d’une lecture. Je ne peux que vous le conseiller si vous être à la recherche d’un livre simplement amusant et qui vous donne envie de sourire et de rire ^^ !

Pour ce qui est du Journal de Georgia Nicolson, je pense que tout le monde ou presque en a déjà au moins entendu parler :

Georgia Nicolson est une ado Anglaise de 14 et elle est persuadée que sa vie est un enfer. Son chat est taré, son père veut partir en Nouvelle-Zélande, le garçon qui lui plaît ne la voit même pas, et pour couronner le tout, un truc gigantesque lui gâche la vie et son visage : SON NEZ.

Mon nez, mon chat, l'amour et moi.  Et le fameux agenda.
Mon nez, mon chat, l’amour et moi. Et le fameux agenda.

Ce n’est pas vraiment un livre récent, mais je l’ai lu pour la première fois cet été, et je me demande bien comment j’ai pu vivre jusqu’à mes 25 ans sans cette lecture beaucoup trop drôle et extrêmement bien écrite. Une amie m’a offert ce livre pour mes 25 ans (avec un agenda Moomin, bonjour je suis une personne tout à fait mature), je l’ai dévoré lors d’un voyage en train donc. Et franchement, entre le chat psychopathe, les expressions françaises mal utilisées (qu’est-ce que le point, je vous le demande), les personnages tous plus haut en couleur les uns que les autres, comment ne pas aimer ce livre ? Sara, si tu passes par là, encore merci, j’ai rarement autant rigolé en lisant un livre ! La présentation sous forme de journal intime permet à l’auteur d’utiliser un langage très simple et, comme pour Demain j’arrête, le rythme est très soutenu, ce qui rend les touches d’humour très efficaces. Un film est sorti mais tout le monde me le déconseille, j’écoute donc sagement mes amis, et je vais m’empresser d’aller acheter la suite des aventures de Georgia Nicolson !


Et pour finir, last but no least : Host club, un manga créé par Bisco Hatori.

Haru, jeune fille issue d’un milieu modeste, a réussi, grâce à ses très bonnes notes, à obtenir une bourse pour étudier dans un lycée privé très réputé. Elle se retrouve par hasard dans la salle où se réunit le « Host Club » de son école et casse malencontreusement un vase d’une valeur de 8 millions de yens. Les membres du club la prennent en flagrant délit et décident que pour payer sa dette, elle travaillera avec eux en tant que nouvel host. En effet, ils pensent qu’elle est un garçon et elle n’a pas vraiment jugé utile de les détromper…

Host Club
Host Club

J’ai normalement beaucoup de mal avec les histoires basées sur des quiproquos et ce genre de situation, mais ici tout fonctionne à merveille. En plus, l’auteur s’amuse à détourner les clichés habituels des mangas autour des personnages masculins. On a droit à tous les personnages typiques des mangas et des dramas, ces séries asiatiques : le beau gosse, le mec aux traits ultra-fins qui ressemble à une fille, le beau brun ténébreux et taiseux, celui qui fait beauuucoup moins que son âge, etc. Ces clichés sont ici parfaitement assumés et également tournés en ridicule quand il le faut, sans méchanceté pour autant. Et, vraiment, ce manga est hilarant et complètement absurde. J’avais une sacré collection de mangas plus jeune, je les ai quasiment tous donnés ou vendus, sauf cette série ! L’anime est également excellent, c’est un des seuls que je regarde encore de temps en temps, quand j’ai un coup de blues et que j’ai besoin de me remonter le moral. Je viens d’apprendre qu’il avait aussi été adapté en série et en film, je vais sûrement y jeter un coup d’œil.

Et vous, quels sont les livres qui vous font mourir de rire ? Que pensez-vous de cette sélection ? Bonne fin de semaine, on se retrouve dimanche pour un article ciné ^^ !

Publicités

10 réflexions sur “Ces livres à ne pas lire en train.

  1. Je ne connais que le premier mais je lui ai préféré le suivant de cet auteur : complètement cramé : us original et même plus drôle je crois. Enfin pour moi, parce que c’était une histoire d’amitié entre hommes avec des blagues un peu potaches, un humour différent, une franche camaraderie agréable. Tu l’as lu ?
    A part ça je ne lis pas dans les transports car ça me rend malade, mais sur le canapé des fois mon mari se demande ce qui m’arrive !

    Aimé par 1 personne

  2. Si tu le trouves, il y a un bouquin ancien qui m’a fait rire aux larmes c’est
    « parfois je ris tout seul » de jean-paul dubois, ancien rédac à l’obs
    tu lis le quatrième de couverture, c’est comme ça que je me suis tapée une crise de fou rire en public, le quatrième de couv’ décrit une situation entre BTP et situation grotesque
    évidemment ça date un peu, mais ça n’a pas pris une ride (pour moi)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce conseil, je vais essayer de mettre la main sur ce livre ^^. Le titre me dit quelque chose, je me demande si je ne l’ai pas vu dans la bibliothèque de mes parents ou de quelqu’un de ma famille haha. Je ne suis pas forcément collée à l’actu littéraire, je choisis mes livres en fonction de ce que j’ai envie de lire et si l’histoire peut me plaire, donc même si ça date un peu, pas de souci pour moi 🙂
      Merci pour ce gentil commentaire et ce conseil, je rajoute ce livre à ma PAL avec plaisir 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s