Black Sails.

Hello tout le monde !

Après le retour des livres sur le blog dans le dernier article, voici le retour des séries ! J’ai d’autres articles en cours d’écriture concernant pas mal de séries, j’ai hâte de pouvoir les mettre en ligne ici ! Je vais vous parler aujourd’hui d’un de mes coups de cœur de 2016 : Black Sails. Au programme : des pirates, des trésors, des complots, des décors paradisiaques. Que demander de plus.

BLACK_SAILS_5

Here we go !

Black Sails est une série américaine créée par Jonathan E. Steinberg et Robert Levine, avec Toby Stephens, Luke Arnold, Zach McGowan, Toby Schmitz, Clara Paget, Tom Hopper, Jessica Parker-Kennedy, Hakeem Kae-Kazim et Hannah New dans les rôles principaux.

20 ans avant les événement de L’île au Trésor, le roman de Robert Louis Stevenson, les aventures du capitaine Flint et de son équipage autour de l’île de Nassau, dans les Bahamas.

Bande-annonce

Bon, je crois que j’ai rarement fait un synopsis aussi concis (à part peut-être pour The Revenant…). Black Sails m’a été conseillée par une amie en qui j’ai une confiance presque aveugle lorsqu’il s’agit de séries. Mais il faut quand même que je vous avoue un truc : si j’ai commencé Black Sails, c’est aussi (et surtout) pour l’acteur Zach McGowan, qui a la voix la plus sexy du monde et qui joue également dans la série The 100, que je vous conseille très fort (il y incarne le Prince Roan depuis le début de la saison 3). Voilà. Alors, comment vous dire ? J’ai visionné les 3 saisons (c’est à dire 28 épisodes d’une heure chacun) en une petite semaine et demie. Je pense qu’on peut donc dire que j’aime bien Black Sails. Même beaucoup. Et qu’il va être très difficile pour moi d’attendre JUSQU’EN JANVIER 2017 pour l’arrivée de la saison 4. Pourquoi tant d’amour ? Je vais vous expliquer tout ça avec plaisir.

Black-Sails-Serie-Pirate
La fine équipe. Que des BFF. (non)

J’avais quelques craintes avant de commencer Black Sails. D’abord parce que Michael Bay en est le producteur et que du coup, la série est vraiment présentée comme « LA série de Michael Bay ». Je ne suis pas une grande fan de ce réalisateur, mais après tout il est seulement producteur ici : il amène l’argent, donne la ligne principale de la série mais ça ne doit probablement pas aller plus loin. En fait, ce qui me faisait le plus peur étaient les critiques : j’ai lu pas mal de choses assimilant Black Sails à un Game of Thrones version pirates. J’ai beau aimer très fort Game of Thrones, pas mal de choses me gênent de plus en plus dans cette série : un peu trop de viols, nudité féminine un peu trop souvent et un peu trop gratuite, et une violence pas vraiment justifiée, un peu trop en mode « cahier des charges à respecter » (j’espère qu’ils vont rectifier le tir pour la prochaine saison, je croise les doigts). Je m’attendais donc à pas mal de violence, à des scènes de sexe explicites, voire un peu trash. En plus c’est diffusé sur la chaîne câblée Starz, aussi diffuseur de Outlander et, pour moi, une espère de sous-HBO. Pour le coup, du sexe, il y en a. Mais, oh la bonne surprise : même si le sexe est présent dans la série, les femmes comme les hommes sont à poil. Et il n’y a aucun viol dans Black Sails, à part dans un épisode de la première saison. C’est montré très brièvement, à peine quelques secondes, et très vite stoppé grâce à l’intervention d’un des personnages. Comme quoi, pas besoin de scènes de viol (ou de tentative de viol) à répétition pour nous faire comprendre que tel ou tel personnage est une immonde raclure, et que l’action se passe à une époque pas forcément facile pour les femmes (Game of Thrones et Outlander, prenez-en de la graine). De plus, entre la géniale pirate Anne Bonny, Eleanor Guthrie qui dirige Nassau d’une main de fer et Max, une prostituée bien décidée à ne pas le rester, les personnages féminins forts et diversifiés ne sont pas en reste. Je suis soulagée parce que je craignais vraiment le côté « la piraterie c’est un monde de bonhommes, pas de place pour les femmes ici ». Après, je ne dis pas que ces femmes sont parfaites, qu’on ne peut que les aimer, etc. Elle sont traitées comme leurs homologues masculins : on peut les apprécier ou les haïr profondément.

On passe beaucoup plus de temps sur l’île de Nassau qu’en bateau, je préfère vous prévenir.  La série se concentre énormément sur toute l’économie liée à la piraterie, ce que les pirates font des trésors qu’ils amassent (ou pas), la relation entre les pirates et l’Angleterre, etc. Ça parlemente beaucoup, ça crée des alliances, on découvre tout le code d’honneur propre à la piraterie. Et, même quand les équipages sont en mer, l’abordage peut prendre un temps fou, on est très loin de Pirates des Caraibes. Black Sails a beau s’inspirer du livre de Robert Louis Stevenson, on sent que c’est aussi une série historique qui veut vraiment bien faire. Je suis en pleine lecture de L’île au Trésor et je trouve qu’un véritable effort a été fait pour mêler adaptation littéraire, Histoire et intrigues passionnantes.

black-sails-chernye-parusa-7651
Charles Vane, Jack Rackham et Anne Bonny

Les pirates fictifs de L’île au Trésor rencontrent des pirates ayant réellement existé, comme Jack Rackham, Anne Bonny ou encore Charles Vane (meilleur pirate du monde de la vie de tout). Ces trois-là forment d’ailleurs un trio de choc, et ce sont probablement mes personnages préférés dans Black Sails. J’ai eu un coup de cœur énorme pour le personnage de Jack Rackham, qui essaie tant bien que mal de devenir un pirate respecté et qui a la coupe de cheveux la plus cool de cette série. Il est en couple avec Anne Bonny, personnage féminin le plus génial et badass de Black Sails : dans le couple, c’est elle qui sait se battre et qui colle les raclées. Jack, lui, est plutôt du genre à faire ses coups en douce et à comploter avec plus ou moins de talent. Mais en général il s’en sort plutôt pas mal et réussit à s’affirmer au fil des saisons, comme Anne. Leur relation est basée sur une confiance absolue que j’ai rarement vue ailleurs et qui est un bonheur à regarder : ces deux-là se font confiance envers et contre tout et tous. Et, quand l’un des 2 se met à douter de l’autre, on se dit qu’il y a vraiment un gros problème. Jack et Anne font partie de l’équipage de Charles Vane, meilleur pirate du monde de la vie de tout (mais ça je l’ai déjà dit). Ce dernier se définit avant tout comme un pirate, il ne vit quasiment que par et pour ça. Il a son propre code d’honneur  et, croyez-moi, vous ne voulez pas énerver Charles Vane. Non, vraiment pas.

49b142580e716dae80aa94042bf9e13e
Meilleur pirate du monde de la vie de tout.

La première saison prend le temps de présenter ses personnages, de poser les intrigues et les enjeux, tout en nous embarquant dans l’univers de la piraterie. Je vous ai surtout parlé de Charles Vane, Jack Rackham et Anne Bonny, mais la série tourne plus autour du capitaine James Flint, de son équipage et de John Silver (qu’on rencontre avant qu’il ne devienne Long John Silver). Leur but (enfin, surtout le but de Flint) est de réussir à aborder le galion espagnol Urca de Lima et de le délester du trésor inestimable qu’il contient. Ce trésor va se retrouver au centre de toutes les attentions et être l’objet de toutes les convoitises : ce sera l’élément moteur de la plupart des intrigues des saisons 2 et 3. Au sein de cet équipage, j’aime également beaucoup le personnage de Billy Bones, membre de l’équipage de Flint. Billy veut se faire une place au sein de l’équipage de Flint et a un côté très boy-scout qui me plaît énormément (j’ai toujours été team boy-scout : Captain America, Superman, Riley Finn, etc).

Black-Sails-Promo-Saison1
Billy Bones, le capitaine Flint, Gates et John Silver

Black Sails contient également son lot de violence. Parce bon, les pirates n’étaient pas franchement des enfants de chœur. Ils tiennent, pour la plupart, énormément à leur code d’honneur et le respectent à la lettre. Il faut donc mieux éviter de la leur faire à l’envers… Mais cette violence n’est pas esthétisée, on en ressent le côté très brut et presque bestial. Il faut parfois s’accrocher face à certaines scènes, je le reconnais. On n’est clairement pas au pays des bisounours et il faut vraiment essayer de comprendre comment cette société de pirates fonctionne pour en saisir les tenants et les aboutissants. On croise bien sûr quelques pirates un chouia tarés, sans aucune morale, mais ça reste quand même assez rare. Cette morale si particulière aux pirates est un des aspects de la série qui me plaît énormément.

Un mot aussi sur le générique, un des plus beaux que j’ai pu voir. Il donne parfaitement le ton de la série : on va se retrouver face à une oeuvre très belle mais aussi violente, et il va falloir éviter de trop s’attacher aux personnages… La musique est épique et nous plonge complètement dans le monde de la piraterie. Si vous commencez Black Sails, attendez-vous à chanter ce générique à tue-tête, à base de « TANANA NANANANA« , à l’image de celui de Game of Thrones (ou celui d’Angel dans mon cas). J’ai d’ailleurs écouté la BO de Black Sails tout au long de la rédaction de cet article (mes voisins doivent me détester, mais ils me doivent bien ça).

bsails1
image tirée du générique. C’est BEAU.

Et voilà, c’est tout pour Black Sails ! Comme vous devez vous en douter, je vous conseille avec plaisir de regarder cette série, qui réussit à évoluer au fil des saisons, qu’il s’agisse des personnages, des intrigues, ou encore de son univers. Et vous ? Connaissez-vous Black Sails ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Quelles séries / films / livres du même genre avez-vous à me conseiller ? On se retrouve bientôt avec un nouvel article et probablement aussi un nouveau format un peu spécial auquel je suis encore en train de réfléchir ^^… Bonne fin de week-end !

Publicités

5 réflexions sur “Black Sails.

  1. Je n’ai vu que le premier épisode et je n’ai vraiment pas accroché ! Pourtant je n’aime pas juger trop vite les séries, mais je crois que les pirates toussa toussa, c’est pas trop mon truc !

    Mais il faudrait peut être que je m’y mette parce que j’ai toujours eu de bons échos concernant cette série !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Bienvenue sur le blog, merci pour ton commentaire 🙂 !
      J’ai mis un moment à vraiment entrer dans cette série, je pense qu’il faut laisser un peu de temps à tout ça pour se mettre en place ^^. Après si de base les histoires de pirates ne t’emballent pas trop, c’est normal que tu n’aies pas accroché. On ne peut pas tout aimer, et c’est bien normal ;).
      Si jamais tu redonnes une chance à Black Sails j’espère quand même que tu apprécieras ^^ !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s