Warcraft. La drague en bibliothèque y a que ça de vrai.

Hello tout le monde !

J’espère que les derniers articles série et drama vous ont plu, ainsi que le nouveau rendez-vous du lundi. Changement de sujet aujourd’hui, on revient aux articles cinéma ! J’ai vu le film Warcraft il y a une semaine, entourée d’amis fans du jeu vidéo. Qu’est-ce que ça donne alors cette adaptation ? Eh bien, c’est vraiment pas mal du tout, avec juste quelques défauts qui m’ont fait lever les yeux au ciel en cœur avec une amie. Je vais vous raconter tout ça ^^ !

574116

Here we go !

Warcraft : le commencement, est un film américain réalisé par Duncan Jones, avec Travis Fimmel, Ben Schnetzer, Dominic Cooper, Paula Paton, Toby Kebbel et Ben Foster dans les rôles principaux.

Les origines de la guerre entre les humains et les orcs. Le sorcier orc Gul’Dan ouvre un portail entre Draenor, le monde mourant des orcs, et Azeroth, celui des humains. L’invasion de ce monde par les orcs commence alors.

Je dois dire qu’étant totalement néophyte de Warcraft, j’ai eu du mal à écrire ce synopsis sans m’aider de la fiche Allociné du film pour les noms des lieux et de la plupart des personnages. J’ai vaguement joué à Warcraft avec des potes, mais ça remonte vraiment, et je suis allée voir le film sans aucun souvenir de cet univers. Et ça va, même sans être fan du jeu vidéo, on comprend assez rapidement le monde dans lequel évolue les personnages. Je ne vais pas pouvoir parler de la partie adaptation, je vais donc me contenter de vous donner mon avis sur Warcraft en tant que film.

Visuellement d’abord, c’est assez impressionnant. Les bandes-annonces m’avaient laissé l’impression assez bizarre d’être face à une cinématique de jeu vidéo, mais cela arrive assez peu au cours du film. Quand c’est le cas, on sent que c’est voulu, particulièrement quand on surplombe le camp des orcs. C’est parfois kitsch, rarement cheap. Certains plans donnent une réelle impression de gigantisme et un vrai souffle épique au film.

Par contre, on n’était vraiment pas obligé de s’embarrasser d’une romance. Surtout d’une romance aussi mal amenée et mal foutue. Je n’ai rien contre le fait de créer une histoire d’amour entre 2 personnages dans un film d’aventure. Encore faut-il que ce soit bien amené et pas seulement en quelques lignes, en mode « salut ça fait 2 jours qu’on se connaît je crois que je t’aime. On va pas donner d’explication, c’est la beauté de l’amour. » Cette romance résume assez bien ce que j’ai à reprocher au film : les relations entre les personnages sont parfois assez brouillonnes, leur évolution très rapide et on a du mal à savoir d’où ça sort. Et, en même temps, j’ai senti que le film essayait vraiment de se concentrer sur ses personnages, leur histoire ou encore leurs dilemmes. Ça passe parfois assez bien, en particulier avec l’orc Durotan ou le magicien Khadgar. Mais avec le personnage de Medhiv, le magicien protecteur du royaumes des humains, j’ai plutôt ricané et je me suis pas mal moqué de ce personnage (je suis pas toujours une personne sympa). Surtout à partir du moment où je lui ai trouvé une ressemblance avec Jean-Paul Rouve. Comme vous dire. C’était foutu.

w_warcraft-destruction

Une autre chose que j’ai adoré dans Warcraft : Gul’Dan, le méchant. Alors, pour le coup, ce n’est pas le type de mec (d’orc) pour qui tu peux éventuellement essayer d’avoir de l’empathie. C’est juste une sale enflure qui veut envahir le monde des humains, tout péter et tout exterminer sur son passage. Son design vient encore renforcer cette impression : on le voit et on comprend direct qu’il n’est pas là pour déconner. J’aime ces méchants vraiment méchants, qui veulent juste mettre leur plan à exécution. Surtout que la plupart du temps ce plan est assez simple : tout péter. Je trouve que ça permet de facilement mettre en avant les autres antagonistes qui seraient plus nuancés. Je ne suis pas contre des méchants torturés, dont les motivations sont plus complexes que « moi, méchant. Moi, tout casser. Parce que moi, méchant », au contraire. Mais Gul’Dan est juste un mec vraiment pas cool, un peu comme Apocalypse dans le dernier X-Men.

Warcraft-Le-Commencement-Poster-Character-5-700x367-1460063359
Coucou toi.

Et le meilleur pour la fin : la présence de Ben Schnetzer au casting, dans le rôle de Khadgar, un jeune magicien. J’ai découvert cet acteur dans le film Pride (film génial avec un casting tout aussi génial, je vous en parlerai un de ces jours) et ça a été le coup de foudre. J’avais rapidement jeté un œil au casting et décidé d’aller voir Warcraft quand j’ai vu le nom de Dominic Cooper (aka papa Stark). Je suis une groupie, laissez-moi tranquille. Mais quand j’ai vu Ben Schnetzer apparaître à l’écran, ce fut la joie. Ça a donné à peu près ça : j’ai agrippé le bras de ma pote « aaaaah c’est le chouchou je suis joie je suis fangirl ! » et pensé « ok les gars vous avez toute mon attention ne tuez pas ce personnage ne le tuez pas je vous l’interdis. » C’est à travers Khadgar que l’ont découvre le monde de Warcraft. Car, même s’il est plutôt doué en magie et connaît très bien cet univers, c’est aussi le petit nouveau de la bande du côté des humains. Il a également un côté rat de bibliothèque très prononcé qui le rend vite attachant. De toute façon je n’ai aucune objectivité face à ce personnage.

16053-warcraft-movie-spotlight-on-khadgar
SALUT BEN.

Bande-annonce

Et c’est tout pour Warcaft ! Ce film ne révolutionne clairement pas le monde du cinéma, l’histoire n’est pas d’une originalité folle, mais j’ai passé un bon moment au cinéma. J’ai plutôt envie de voir les films à venir, je pense que cette saga pourrait devenir assez intéressante. Et vous ? Avez-vous vu Warcraft ou avez-vous envie de le voir ? Jouez-vous à ce jeu ? Qu’avez-vous pensé de cette adaptation ? On se retrouve dimanche avec un nouvel article ^^. Bonne fin de semaine !

-588

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s